Depuis les années 80, l’INAMI a conclu des conventions particulières avec diverses initiatives d’aide et de soins aux toxicomanes, dans le cadre de la « rééducation fonctionnelle ».

Actuellement, à Bruxelles et en Wallonie, la majorité de ces centres conventionnés ont rejoint la Fédération des Structures Psycho-Socio-Thérapeutiques (FSPST) et s’y sont regroupées dans une aile spécifique, dénommée « Toxicomanie ».

L’objet social de la fédération est d’être interlocuteur face au pouvoir subsidiant de l’INAMI pour défendre et promouvoir la pratique et la spécificité du traitement mené en équipes pluridisciplinaires dans le cadre de la réadaptation psycho-sociale, et un trait d’union entre les différentes structures.

La fédération, comme l’INAMI, soutiennent des initiatives particulières, ce qui assure la diversité et le dynamisme de l’offre de soins aux personnes souffrant de leur consommation de produits illégaux et/ou addictifs.

Cette variété bénéficie aux patients, qui peuvent toujours s’adresser au centre qui convient le mieux à un instant donné de leur trajectoire.

Le choix fait par le demandeur peut être éclairé par les caractéristiques spécifiques et les aspects thérapeutiques proposés par les différents centres.

Citons notamment :

  • Affinité avec un modèle thérapeutique particulier.
  • Structure résidentielle (internat) ou ambulatoire (externat).
  • Prise en charge individuellement ou/et de groupe.
  • Accessibilité rapide ou après une procédure d’admission
  • Sevrage physique prérequis ou non.
  • Place donnée aux produits de substitution.
  • Durée de la prise en charge.
  • Taille et la localisation géographique du centre.
  • Expérience vécue dans le passé des choix thérapeutiques…



En annexe, un descriptif de chacune des structures membres de la fédération subdivisé en :

  • Centre de crise.
  • Centre de jour.
  • Centre résidentiel.
  • Centre ambulatoire.
  • MASS.

Inami logoZG logolbfsm logo

 

Copyright FSPST - FPSTS © 2017. All Rights Reserved.